0

Simulation de salaire en portage salarial : guide et conseils

Simulation de salaire en portage salarial

Les bons avis sur le portage salarial vous ont convaincus. Maintenant que vous vous êtes décidé, vous souhaitez savoir combien vos activités vont vous rapporter en tant que consultant indépendant porté ou salarié porté. Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit de faire une simulation de salaire en portage salarial.

Le mode de calcul de salaire en portage salarial

Pour la simulation de salaire en portage salarial, on établit de calcul en soustrayant les charges sociales salariales et patronales de son total de CA mensuel hors taxe. Il reste à déterminer les types de charge et de frais professionnels à y déduire. D’une manière générale, il s’agit des frais de fonctionnement non facturables aux clients.

Les autres charges comme les frais de sous-traitance et de gestion d’entreprise sont par ailleurs déductibles de votre rémunération brute. Si vous souhaitez devenir consultant porté, vous devez déduire de vos honoraires bruts les frais de gestion de l’entreprise de portage salarial. Cela inclut vos frais de démarches auprès de l’Inspection du travail. Votre solde brute va alors inclure les congés payés et diverses primes. Pour obtenir le montant final perceptible, il vous faudra y soustraire le remboursement des frais.

Simulation de salaire en portage salarial : les questions fréquemment posées

La simulation en portage salarial suscite de nombreuses questions :

• Le seuil minimum de salaire légal :

Chaque société de portage salarial le définit dans le cadre d’une convention collective. Votre société de portage salarial fixe le salaire minimum légal en fonction de votre catégorie professionnelle.

• L’optimisation de revenus nets :

Le portage salarial vous donne la possibilité d’optimiser vos revenus grâce à un plan d’épargne entreprise ou à un plan d’épargne pour la retraite collective.

• La période à laquelle on peut épargner :

Le compte reste bloqué pendant 5 ans. Cela n’écarte pas la possibilité aux travailleurs indépendants et portés d’y avoir accès dans l’un des cas suivants :

  • Rupture contractuelle
  • Mariage
  • Naissance…

• La garantie de paiement de salaire :

Qu’il s’agisse d’un contrat à durée indéterminée ou déterminée, l’entreprise de portage salarial se porte financièrement garante en cas de retard de paiement. De même pour l’auto entrepreneuriat porté.

• La possibilité de gérer ses revenus soi-même :

Qu’il s’agisse d’une société de portage salarial en informatique ou de portage salarial indépendant, elle vous donne aujourd’hui la possibilité de gérer vos versements.

• La possibilité de cumul d’allocations chômage avec le portage :

Le portage salarial en France donne aussi la possibilité de les cumuler sous certaines conditions pour se mettre à son compte. Pour cela, vous devez :

  • Vous inscrire en tant que demandeur d’emploi
  • Avoir exercé votre métier assez longtemps pour bénéficier d’une couverture sociale, souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle et une mutuelle complémentaire.
  • Avoir un âge inférieur à l’âge légal de départ à la retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *