0

Métiers du portage salarial et les qualités d’exercice requises

Métiers du portage salarial

Les métiers du portage salarial tendent à s’élargir dans des secteurs très variés. Presque toutes les professions s’adaptent à ce mode d’organisation du moment où elles relèvent d’une activité intellectuelle. Le portage apporte la solution adéquate aux soucis des professionnels désirant travailler en toute autonomie et souhaitant conserver les privilèges sociaux du salarié.

Le statut du salarié porté, les conditions et les critères y rattachés

Les métiers du portage salarial conviennent à tous les statuts professionnels. Un travailleur peut devenir consultant ou salarié porté quand son profil et sa profession répondent aux besoins d’une société de portage salarial. Pour être éligible, le travailleur porté doit être :

  • Autonome : accomplir ses missions en toute indépendance.
  • Qualifié : détenir un diplôme de Bacc+2 au minimum ou justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans son domaine.
  • Spécialisé : occuper une fonction de cadre, de technicien ou d’agent de maîtrise.

Pour bénéficier des avantages relatifs au portage salarial indépendant, l’employé ou le travailleur libre doit aussi exercer une activité de nature intellectuelle. Pour déterminer si votre profil est compatible à ce mode, consultez les avis sur le portage salarial et faites une simulation en portage salarial.

Métiers du portage salarial : zoom sur les principaux secteurs concernés

Le portage salarial en France s’étend aujourd’hui à des secteurs très variés. Une société de portage salariale peut recruter des consultants ou des travailleurs spécialisés dans divers secteurs comme :

  • L’ingénierie IT pour le cas d’un portage salarial en informatique.
  • L’immobilier.
  • La gestion, les finances et le droit.
  • La recherche et le développement.
  • La gestion des ressources humaines.
  • La formation.
  • Le consulting web.
  • Le consulting industriel.
  • Le tourisme.
  • Le marketing, la communication, etc.

La liste des secteurs ci-haut n’est pas exhaustive. Il se peut aussi qu’une entreprise de portage salarial fasse appel à des prestataires pour pallier l’insuffisance de compétences en interne. Pour les travailleurs indépendants, le portage salarial les allège des démarches administratives et des frais professionnels correspondants.

Ils profitent des mêmes privilèges qu’un salarié, mais exercent leurs missions en toute autonomie. Ils bénéficient d’une bonne couverture sociale, peuvent souscrire une assurance Responsabilité civile professionnelle et avoir droit à une mutuelle complémentaire. Par ailleurs, en devenant salarié porté, vous simplifierez vos démarches auprès de l’Inspection du travail.

Le portage salarial peut-il convenir à tout le monde ?

Pour une société de portage salarial, ce mode d’organisation lui facilite la gestion d’entreprise. Elle doit garantir une bonne couverture financière à ses clients pour assurer le remboursement des frais. Pour une telle entreprise, le portage salarial peut revêtir l’aspect d’un contrat à durée indéterminée ou déterminée. Le portage salarial s’adresse à divers profils :

  • Consultant indépendant.
  • Salarié ordinaire : cadre ou agent de maîtrise
  • Professionnel d’auto entrepreneuriat.
  • Jeune diplômé.
  • Sénior actif ou retraité souhaitant se mettre à son compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *